Programmes de premier cycle en chimie et en génie chimique

 

Renseignements généraux

Le département de chimie et de génie chimique offre des programmes d'études menant à l'obtention du baccalauréat en génie chimique, ainsi qu'au baccalauréat ès sciences avec spécialisation en chimie ou un baccalauréat ès sciences en chimie. Une majeure double peuvent être suivis en :

  • chimie / physique
  • chimie / sciences spatiales
  • chimie / mathématiques
  • chimie / informatique

Le schéma du programme représente un exemple d'une charge de cours typique d'un étudiant inscrit dans un B.Sc. en chimie avec spécialisation ou un B.Sc. en chimie. Les étudiants auront le choix entre trois options:

  • chimie,
  • chimie avec option en environnement, et
  • chimie avec option en sciences de la vie.

Les différentes options proposées auront une première et deuxième année commune afin assurer une solide formation de base en chimie et pour laisser le temps aux étudiants de choisir une spécialisation.

Le programme de génie chimique contient une composante importante en génie des matériaux. Le génie nucléaire ainsi que le génie de l'environnement sont également inclus dans le programme de génie chimique pour refléter l'éventail des intérêts dans les Forces canadiennes et au Ministère de la Défense nationale. Au centre du programme de génie chimique, on retrouve les sujets reliés à la corrosion, aux piles à combustible, batteries, alliages, polymères, céramiques, composites, à la combustion d'explosifs, aux applications de l'énergie nucléaire et à la régie environnementale. Tous ces domaines accentuent la nature unique du degré en génie chimique au CMR.

Pour suivre les programmes de génie chimique en deuxième année, les étudiants doivent avoir réussi le programme de génie, sciences en première année avec une moyenne combinée égale ou supérieure à D+ en chimie, en mathématiques et en physique et avoir obtenu l'approbation du département de chimie et de génie chimique.

Accréditation

Le baccalauréat en génie chimique est agréé par le Bureau canadien d'accréditation des programmes d'ingénierie, et est aussi reconnu par l'Institut de chimie du Canada et la Société canadienne de génie chimique, de sorte que les diplômés du programme peuvent devenir membres à part entière de ces deux associations.

Le programme de génie chimique est dirigé par un professeur responsable, qui se rapporte au doyen de génie par le directeur du département. Le programme est géré par le Comité du génie chimique, dont le professeur responsable en est le président.

B.Sc. chimie avec specialisation et B.Sc. chime

Une programme de 42,5 crédits y compris les cours de base pour les programmes de sciences.

Tous les programmes de chimie (les années 1 et 2)

Semestre Automne
année 1
Hiver
année 1
Automne
année 2
Hiver
année 2
Cours
Total de semestre 5 crédits 6 crédits 6 crédits 6 crédits

Chime (les années 3 et 4)

Semestre Automne
année 3
Hiver
année 3
Automne
année 4
Hiver
année 4
Cours
Total de semestre 5 crédits 5.5 crédits 4 crédits 5 crédits

Chimie avec une option en environnement (les années 3 et 4)

Semestre Automne
année 3
Hiver
année 3
Automne
année 4
Hiver
année 4
Cours
Total de semestre 6 crédits 4.5 crédits 5 crédits 4 crédits

Chimie avec une option en sciences de la vie (les années 3 et 4)

Semestre Automne
année 3
Hiver
année 3
Automne
année 4
Hiver
année 4
Cours
Total de semestre 6 crédits 4.5 crédits 4 crédits 4.5 crédits

Exigences pour les mineures

Mineure en chimie

La faculté des sciences offre une mineure en chimie.

Le programme se comprend des huit crédits suivants :

Mineure en sciences de la vie

La faculté des sciences offre une mineure interdisciplinaire en sciences de la vie, disponible à n'importe quel étudiant(e) qui a complété les préalables nécessaires.

Le programme se comprend des huit crédits suivants :

Exigences pour les étudiants en arts

Mineure en environnement

La faculté des sciences offre une mineure en environnement, disponible à n'importe quel étudiant(e) qui a complété les préalables nécessaires.

Le programme se comprend des huit crédits suivants :

  • CCF211 : Chimie analytique (1.5 crédits)
  • CCF240 : Biologie moléculaire et cellulaire (1 crédit)
  • CCF245 : Laboratoire de biologie I (0.5 crédits)
  • CCF385 : Biotechnologie (1 crédit)
  • CCF460 : Biochimie (1 crédit)
  • CCF466 : Chimie de l’environnement (1 crédit)
  • CCF475 : Génie de l'environnement et des bioprocédés (1 crédit)
  • CCF483 : Écotoxicologie (1 crédit)

La liste des cours a été choisie de façon à ce que CCF101 (Introduction à la chimie pour les étudiants en science ou génie) soit nécessaire pour commencer la sélection des cours pour la mineure, et aucun cours supplémentaire en sciences, génie ou la chimie ne sera nécessaire pour suivre ces cours.

B.Ing. génie chimique

Une programme de 48,5 crédits y compris les cours de base pour les programmes de génie.

Semestre Automne
année 1
Hiver
année 1
Automne
année 2
Hiver
année 2
Cours
Total de semestre 6 crédits 6 crédits 6.5 crédits 6.5 crédits
Semestre Automne
année 3
Hiver
année 3
Automne
année 4
Hiver
année 4
Cours
Total de semestre 6 crédits 6 crédits 6 crédits 5.5 crédits
 

Certificat en technologie des munitions

Note : Ce certificat est destiné à fournir une compréhension de base dans les sciences qui sous-tendent la chimie de munitions et d'explosifs, les principes de la propulsion et de la balistique, la métallurgie et les principes des systèmes d'armes, la conception et le fonctionnement de la mer et de l'air ont lancé des munitions, et le cycle de vie des munitions et de la gestion au sein du MDN / CAF.

L'équivalent de cinq cours d'un crédit avec des cours de séminaires et tournées obligatoires sont nécessaires pour l'achèvement de ce certificat.

Cours obligatoires (5 crédits) :

  • CCF371 : Principes chimiques de munitions
  • CCF372 : Introduction à la balistique
  • CCF468 : Séminaires de munitions
  • CCF469 : Visites industrielle de munitions
  • CCF470 : Systèmes d'armes et munitions de l'armée de terre
  • CCF471 : Munitions de l'aviation et de la marine
  • CCF472 : Introduction à la gestion des munitions

Laboratoires et équipement

Laboratoires du département

Les laboratoires du département sont situés dans l'aile 4 et l'aile 5 de l'édifice Sawyer. Ils disposent d'un équipement pour l'enseignement et la recherche dans les domaines de chimie, de sciences des matériaux, sciences de l'environnement, du génie chimique et des matériaux,génie de l'environnement et aussi du génie nucléaire, lesquels domaines présentent un intérêt majeur pour la défense. Cela inclut entre autres les domaines suivants :

Génie et sciences des matériaux

Les expériences mettent l'accent sur l'étude des propriétés chimiques, physiques et mécaniques des matériaux afin de choisir lesquels sont plus appropriés pour telle ou telle application. On prépare des alliages et des céramiques dans des fours à haute température tandis que les matériaux composites et les mélanges de polymères sont produits à l'aide d'un moule à injection. On utilise des spectromètres infrarouges conventionnels, et a transformé de Fourier, d'absorption atomique, et de résonance magnétique nucléaire pour l'analyse chimique en plus des viscosimètres, des chromatographes en phase liquide ou gazeuse et ceux à perméation sur gel de silice. On réalise des essais de traction et de dureté au laboratoire des matériaux en plus de l'étude au microscope à balayage électronique, par diffraction des rayons X ou par microscope à lumière polarisée. La caractérisation des composites, polymères et autres matériaux se fait par analyse thermogravimétrique, par calorimétrie adiabatique ou différentielle, et par analyse thermique différentielle.

Génie chimique

La conversion chimique des matériaux naturels ou synthétiques en produits utiles est les points principaux de ces études. Diverses expériences, dont la plupart sont contrôlées par ordinateur, montrent les unités typiques en génie chimique. Le transfert thermique est étudié à l'aide d'une variété d'échangeurs thermiques couramment utilisés dans les raffineries de pétrole. Une unité d'absorption montre comment des contaminants gazeux peuvent être enlevés d'une application typique dans le contrôle de la pollution. La conception des réacteurs chimiques est le but d'une autre expérience. Une pompe à chaleur est utilisée également pour étudier la thermodynamique.

Sciences et génie nucléaires

Le département voit à la gestion et au bon fonctionnement du réacteur nucléaire SLOWPOKE-2 pour le compte du ministère de la Défense nationale. Ce réacteur sert, entre autres, à l'analyse par activation neutronique, à la radiographie aux neutrons, à la production d'isotopes et à l'étude de diverses questions d'intérêt militaire. D'autres expériences touchent aux domaines de physique de la santé, de protection contre les radiations, de comptage à scintillation liquide, de physique des réacteurs et d'hydraulique thermique. Le SLOWPOKE-2 est utilisé par les enseignants, les étudiants et les chercheurs. Il sert également à l'entraînement du personnel technique, à la détection des radiations et au comptage des radiations de basse intensité.

Ressources informatiques

L'infrastructure informatique consiste en plus de 300 ordinateurs personnels, ordinateurs portatifs, station de travail pour la programmation/modélisation sur le réseau. Les logiciels disponibles pour ces systèmes sont :

  • applications diverses de Microsoft, ou produits de langage de programmation (licence du département)
  • système de développement National Instruments Labview Professional (licence du département)
  • Honeywell Unisim - logiciel de modélisation de procédés
  • Comsol - analyse par éléments finis
  • MathLab - calculs mathématiques et logiciel de visualisation
  • Maple 10 - langage de programmation
  • SigmaPlot - logiciel de techniques graphiques
Date de modification