Département de physique et de sciences spatiales

À propos du département de physique et de sciences spatiales

Les activités du département sont regroupées en trois volets principaux, c'est-à-dire :

Les études sous-graduées :
Le département offre des programmes en physique et en Sciences spatiales dans la faculté des sciences.
Les études aux grades supérieurs (MSc. et PhD.) :
Le département offre des programmes de maîtrise ou de doctorat tant pour les militaires que pour les citoyens civils dans chacun de nos trois volets principaux de recherche.
Recherche et activité intellectuelle :
Les membres du département poursuivent des recherches de renommées internationales dans les trois champs d'activités suivants :

$10 millions en fonds de recherche partagés par une professeure au CMR

Prof. Kristine Spekkens fait partie d’une équipe de recherche qui a été décerné une bourse de $10 millions suite au Concours 2017 du Fonds d’innovation de la FCI.

Le projet développera l’infrastructure, la capacité informatique, et l’expertise requise pour traiter le flux énorme d’informations produites par les télescopes radio de pointe.

Images

Lire l'article CanX-7 dans le Kingston Whig-Standard

Lire l'article CanX-7 "RMC helps put satellite into space" dans le Kingston Whig-Standard (anglais seulement)

Événements dans le département de physique et de sciences spatiales

Nouveau bio capteur basé sur des réseaux de diffraction

Prof. Sabat, du département de physique et de sciences spatiales du CMR, en collaboration avec le Prof. Escobedo et son étudiant au doctorat Srijit Nair de l'Université Queen's, ont développé un capteur bio-moléculaire à base de lumière pour la détection des liaisons protéiques dans les fluides, en mesurant un très petit changement d'indice de réfraction du fluide. Ce biocapteur se révélera très utile dans les applications biomédicales car il permet la détection de très faibles concentrations de toxines ou d'autres molécules biologiques dans les liquides.  Plus de détails sur cette découverte sont disponibles sur le lien suivant.

Des étoiles magnétiques : source des trous noirs de masse stellaire « lourds » détectés par LIGO?

Assistant de recherche du CMR (et candidat doctoral à l’Université Queen's) Zsolt Keszthelyi, en collaboration avec Professeur de physique et de sciences spatiales Gregg Wade et un équipe internationale de collaborateurs, viennent de proposer un nouveau mécanisme - des champs magnétiques aux surfaces des étoiles chaudes - conduisant à la formation des trous noirs de masse stellaire « lourds » comme détectée par la collaboration LIGO (Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory) dans la source GW150914. Leurs résultats ont récemment été présentés dans la presse populaire. (anglais seulement)

Encore des nouvelles!

Programmes de premier cycle en physique et en sciences spatiales

Les exigences du programme de physique et de sciences spatiales au Collège militaire royal du Canada

Cours de physique de premier cycle

Descriptions des cours de premier cycle en physique offert au Collège militaire royal du Canada.

Programmes d'études supérieures en physique

Information sur les exigences du programme d'études supérieures de physique et descriptions de cours au Collège militaire royal du Canada.

Contactez le département de physique et de sciences spatiales

Département de physique et de sciences spatiales
Collège militaire royal du Canada
CP 17000, Succursale forces
Kingston (Ontario) CANADA
K7K 7B4
 
Téléphone :
(613) 541-6000, poste 6288
Télécopieur :
(613) 541-6040
Courriel :
physique@rmc.ca
 

Le département de physique et de sciences spatiales se situe dans l'édifice Sawyer du Collège militaire royal du Canada. Le secrétariat du département de physique se trouve au local 4311 dans l'édifice Sawyer.

Vue aérienne du campus du CMRC

 
 

Commentaires

Commentaires et suggestions sont bienvenus à : bryce.bennett@rmc.ca

Date de modification