L'Équipe verte du CMR : Un rôle important au sein des Forces armées canadiennes, du ministère de la Défense nationale et d'autres organisations

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

L'équipe verte du CMR

Aujourd'hui, il est clair que le ministère de la Défense nationale (MDN) et les Forces armées canadiennes (FAC) n'ont plus le loisir de conserver le statu quo pour ce qui est de leur fonctionnement interne : tous les ministères fédéraux se voient demander d'optimiser leurs processus et de déterminer la meilleure voie à suivre à l'avenir pour mener leurs activités et leurs opérations tout en honorant leurs objectifs. Jusqu'ici, le MDN s'est en partie tourné vers des consultants externes, une réalité attestée par différentes sources au ministère et dans les médias :

" 2,7 milliards de dollars dépensés chaque année auprès d'entrepreneurs et de consultants "

Le lieutenant-général (retraité) Andrew Leslie (2011)

" 3,2 milliards de dollars en 2011-2012, un chiffre peut-être à la hausse "

L'honorable Peter MacKay, prévisions financières du gouvernement (2012)

Le MDN peut sans nul doute réaliser des gains d'efficacité en se tournant vers les ressources et le savoir-faire de sa propre organisation afin de répondre aux nouveaux besoins et exigences en matière d'environnement. L'Équipe verte du Collège militaire royal (CMR), pour sa part, offre des conseils spécialisés au MDN et à d'autres organismes fédéraux, et mène des projets d'environnement et d'infrastructure pour leur compte depuis près d'une décennie.

L'Équipe verte du CMR s'efforce d'associer les ressources et l'expertise du CMR (et de réseaux connexes) aux exigences et aux besoins réels des FAC, du MDN et d'autres organismes du gouvernement fédéral. Elle fournit aux Forces armées canadiennes et au MDN des solutions spécialisées qui donnent d'excellents résultats en temps opportun. L'équipe travaille en collaboration avec le promoteur à chaque étape du projet, afin de s'assurer que les résultats sont parfaitement adaptés aux besoins de l'organisation. L'Équipe verte du CMR répond à un besoin ciblé du MDN, non seulement par son expertise technique, mais aussi par sa méthode de fonctionnement globale très distinctive, qui intègre une démarche de contrôle, d'évaluation et d'interprétation des données fondée sur la recherche à des mesures d'optimisation de la gestion, de l'administration, des opérations et de la maintenance (à tous les niveaux).

L'Équipe verte du CMR est en outre multidisciplinaire, rassemblant des spécialistes de domaines variés pour se pencher sur des problèmes et des enjeux complexes. Ces spécialistes ont accès aux ressources et aux installations de trois établissements universitaires de Kingston, en Ontario (le Collège militaire royal, l'Université Queen's et le Collège Saint-Laurent), dont ils peuvent se prévaloir en plus de consulter les spécialistes de l'industrie et leur propre cercle professionnel.

L'Équipe verte du CMR a travaillé à plus de 90 emplacements un peu partout au Canada et remporté de nombreux prix, notamment un prestigieux prix de l'innovation du Sous-ministre et du Chef d'état-major de la Défense, qui a été décerné à son directeur et fondateur, M. Nicholas Vlachopoulos, pour son esprit d'initiative et ses contributions dans les domaines de l'efficacité énergétique, de l'épuration de l'eau et de la gestion des déchets. Parmi les plus récents projets de l'équipe qui ont été sélectionnés, on retrouve notamment :

  • Étude environnementale et vérification des déchets - Programme du plateau continental polaire pour Ressources naturelles Canada à la baie Resolute, au Nunavut;
  • Études de base sur l'environnement pour la plupart des escadres de la Force aérienne du Canada;
  • Évaluation des métaux lourds dans plus de 60 champs de tir à l'arme légère - Armée canadienne;
  • Évaluation de risques;
  • Évaluation de risques en matière de gestion des puits à l'échelle des Forces terrestres (Armée de terre) (12 bases) - Armée canadienne;
  • Évaluation du rendement des bâtiments écologiques des FAC;
  • Solutions d'énergie verte - Infrastructure pour la 8e Escadre Trenton;
  • Création et développement de systèmes de gestion de l'environnement - Académie canadienne de la Défense;
  • Veille technologique sur le développement durable des infrastructures à la fine pointe;
  • Système d'information géographique et analyse du terrain pour l'évaluation opérationnelle militaire de la mobilité - Recherche et développement pour la défense Canada;
  • Soutien et mise en œuvre de politiques (instructions permanentes d'opération, plans de gestion de réservoirs, etc.);
  • Enseignement à distance, formations et élaboration de programmes et de cours.

L'Équipe verte du CMR a créé et tient à jour une base de données riche et exhaustive, qui recense notamment les leçons tirées de ses programmes à l'échelle du Canada. Cette base de données pourrait s'avérer une excellente ressource pour la rationalisation des processus, la réduction du dédoublement des efforts et la tenue à jour d'une source de données interne au MDN.

Renseignez-vous auprès de l'Équipe verte du CMR pour savoir si elle peut vous aider à atteindre vos objectifs organisationnels et opérationnels!

Coordonnées :

M. Nicholas Vlachopoulos

M. Nicholas Vlachopoulos, Ph. D., CD, ing. (CA et GR)
Directeur, Équipe verte du Collège militaire royal (CMR)

Département du génie civil
Édifice Sawyer, module 3, salle 2056
Kingston (Ontario) Canada K7K 7B4
Téléphone : +1 (613) 541-6000, poste 6398
Télécopieur : +1 (613) 531-4928
Courriel : vlachopoulos-n@rmc.ca
Page web : M. Nicholas Vlachopoulos, Ph. D., CD, ing. (CA et GR)

M. Nicholas Vlachopoulos est professeur adjoint en génie civil au CMR, et nommé conjointement à l'Université Queen's; directeur de recherche au GeoEngineering Centre Queen's-RMC; et officier du génie militaire et de combat retraité après plus de 20 ans de service honorable.

Date de modification