Événements / Nouvelles

Événements
Nouvelles

Événements

20 novembre 2017 - 20ième anniversaire

poster

En 2017, la Division des études permanentes du Collège militaire royal du Canada célèbre son 20ième anniversaire.

Afin de souligner cette occasion, une célébration spéciale aura lieu au MOC le 30 novembre à 10 h.

 

7 décembre, 2017 - 8ième forum sur l'innovation technologique & pédagogique en éducation au CMR

Le forum débutera à 8 h 30 à la salle Currie du CMR.

Modératrice: Sarah Creber

Ordre du jour:

  • 08:30 – Bienvenue:  Grazia (Grace) Scoppio & Sarah Creber
  • 08:40 – Phil Bates, RMC: Centre pour l’innovation en enseignement et en apprentissage, et le Carrefour d’apprentissage
  • 09:10 – Leigha Covell & Eric Tremblay, Queen's University: Transition en ligne du programme de génie de Queen's
  • 09:40 – pause
  • 09:50 – Maria Skordaki & Nicholas Vlachopoulos, RMC: Conception d'apprentissage mixte dans les cours de premier cycle en génie civil
  • 10:20 – Xiaohua Wu, RMC: Produire des notes de cours avec l'aide de la technologie
  • 10:50 – pause
  • 11:00 – Candace Parsons & Christina Dinsmore, Queen's University:  Utiliser la technologie pour améliorer la conception de cours et l'expérience de l' étudiante
  • 11:30 – Diane Kelly, RMC: L'enseignement des mathématiques pré-universitaires - Que se passe-t-il? Et que faisons-nous à ce sujet?
  • 12:00 – Dîner
  • 13:00 – Mathieu Gagnon, RMC: L’importance de la pratique de rappel pour l’apprentissage
  • 13:30 – Francois Rivest, RMC: L'importance de la rigueur académique dans l'éducation des officiers-cadets

15 février 2018 - MARPAC Expo 2018 et Foire d'éducation - Victoria, BC

De plus ample information à suivre.

Nouvelles

Vingt ans plus tard, les études à distance se poursuivent toujours au CMR

Jim Barrett Ph.D, et Capc (retraité) Robert Charest

Dès sa création, la Division des Études permanentes au Collège militaire royal avait à cœur les étudiants des Forces armées canadiennes (FAC). « Mon expérience dans une université civile valait son pesant d’or, affirme un adjudant-chef. Puis, un jour, je suis allé au bureau en pensant que j’allais souper avec mon épouse le soir venu. Toutefois, avant le dîner, je recevais mon vaccin et, à l’heure du souper, je me trouvais à bord d’un aéronef Hercules. J’ai téléphoné à l’université pour signaler que j’allais rater mes examens de mi- trimestre. Les gens de l’université le regrettaient, mais ils ne pouvaient rien pour moi. Je devais abandonner le cours sans me faire rembourser les frais de scolarité, conformément aux règlements de l’université. »

C’est pourquoi le Collège militaire royal du Canada (CMR) a conçu un programme soumis à des règlements différents. C’est un programme universitaire pour les travailleurs adultes dont l’emploi peut entraîner des absences inattendues, et tout militaire canadien y est admissible. L’instruction militaire donne des crédits universitaires et les professeurs peuvent prendre des dispositions particulières pour les étudiants qui doivent interrompre un cours à des fins opérationnelles.

Grâce à la bénédiction du SMA(PER), ainsi qu’à un peu de financement du Groupe de travail sur le perfectionnement professionnel des officiers, le CMR a lancé son programme pilote en études permanentes en 1996, auquel ont participé 120 étudiants. Lors de la collation des grades du printemps de 1997, le programme a produit ses deux premiers diplômés. À peine trois ans plus tard, plus de 800 étudiants de premier cycle s’étaient inscrits au programme, dont environ la moitié était des militaires du rang. Aujourd’hui, plus de 1 100 étudiants suivent un large éventail de programmes de certificat, de baccalauréat, de maîtrise et de doctorat.

Plus de 20 ans plus tard, les premières réussites du programme du CMR surprennent toujours. Ce programme, qui devait être une activité complémentaire du collège, a suscité une immense vague d’enthousiasme dans les FAC. De jeunes militaires, des capitaines et des caporaux, cherchaient des possibilités d’apprentissage, ce qui témoignait de la demande croissante liée à l’apprentissage continu dans le monde entier. Au ministère de la Défense nationale, les retombées de l’enquête sur la Somalie ont engendré la nécessité d’instruire davantage les militaires canadiens. Parallèlement, de nouveaux progrès dans les domaines de la technologie et des méthodes d’apprentissage ont donné lieu à de nouvelles possibilités prometteuses relatives aux activités de sensibilisation à l’instruction. Le ministre, les hauts dirigeants des FAC et des membres des Forces individuelles tous senti l’importance de ces tendances et étaient impatients d’en bénéficier.

En 1996, le Collège militaire royal du Canada s’accroît pour inclure les FAC en entier. Cette décision changea la perspective du CMR d’une petite université militaire à une entreprise éducative de plusieurs millions de dollars. Durant les vingt dernières années, les études permanentes ont ajouté à la réputation d’excellence académique du Collège militaire royal et aux forces organisationnelles pour devenir un important focus stratégique pour le Collège et un outil éducatif réceptif et compréhensif  pour les FAC.

Notes biographiques : Robert Charest, Capc (retraité) fut l’officier en charge du Bureau des études permanentes du CMR de 1996 à 2002. Jim Barrett, Ph.D fut le président du Comité des études permanentes du CMR en 1996 et doyen des Études permanentes de 1997 à 2002.

Date de modification