De nouvelles intronisations au Mur d’honneur du CMR

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Par le lieutenant de vaisseau Jennifer Fidler

Le Collège militaire royal du Canada (CMR) a intronisé trois éminents anciens élèves-officiers de plus à son Mur d’honneur en septembre dernier, dans le cadre de sa cérémonie du Mur d’honneur 2015. L’intronisation au Mur d’honneur est un témoignage de reconnaissance envers d’anciens élèves-officiers ou des personnes affiliées au Collège pour leurs réalisations et leurs contributions remarquables au service du Canada ou du monde.

Dignitaires, invités d’honneur et familles se sont réunis au pied du mur pour se faire les témoins de l’induction cette année de l’honorable Roméo Dallaire, lieutenant-général à la retraite, de feu le général Ramsey Withers, et de feu l’honorable George Stanley, colonel.

Les actes héroïques du lieutenant-général Dallaire tandis qu’il était à la tête de la Mission des Nations Unies pour l’assistance au Rwanda ont sauvé 32 000 Rwandais du massacre. Le lieutenant-général Dallaire a également siégé au Comité consultatif sur la prévention du génocide du secrétaire général de l’ONU et occupé de nombreux autres postes de conseiller à l’ONU. Il est également Officier de l’Ordre du Canada, sénateur à la retraite, humanitaire de renom et auteur à succès, et la cause qui l’occupe actuellement est l’éradication du recours aux enfants-soldats dans les conflits.

En tant que conférencier d’honneur, le lieutenant-général Dallaire s’est exprimé avec beaucoup de franchise lors de son émouvante allocution. De nombreux invités ont profité de cette occasion unique pour lui serrer la main et s’entretenir avec lui durant la réception qui a suivi la cérémonie.

Feu le général Ramsey Withers, qui a servi en Corée, était pour sa part le sixième chef d’état‑major de la défense du Canada. Au terme de sa carrière militaire, il a été nommé sous‑ministre de Transports Canada et a reçu le Prix du mérite du commissaire des Territoires du Nord-Ouest ainsi que le Prix pour services insignes de la fonction publique du Canada.

Feu l’honorable George Stanley, colonel, a servi quant à lui pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a aussi été historien en histoire du Canada, auteur, Compagnon de l’Ordre du Canada et lieutenant‑gouverneur du Nouveau-Brunswick. 

En 1964, lorsqu’un comité a été formé pour débattre de la conception d’un nouveau drapeau canadien qui remplacerait l’Union Jack, le colonel George Stanley a présenté un concept inspiré du drapeau du CMR. Il fallait, expliquait-il dans sa lettre au comité, que le drapeau soit suffisamment simple pour qu’un enfant puisse le dessiner, et qu’on puisse en outre le reconnaître instantanément. Sa proposition a été adoptée à l’unanimité, et c’est ainsi qu’est né le drapeau du Canada tel qu’on le connaît aujourd’hui.

« C’est pour moi un insigne privilège, a déclaré le brigadier-général Sean Friday, commandant du CMR, que d’être appelé à guider les nouvelles générations de leaders qui, comme moi, trouvent inspiration dans l’exemple donné par nos invités d’honneur. C’est aussi un grand honneur pour moi que de pouvoir me joindre à vous en témoignage de reconnaissance envers ces grands leaders, qui ont tous servi le Canada avec la plus haute distinction et qui, ce faisant, ont incarné la devise du Collège : Vérité, Devoir, Vaillance! »

Le lieutenant-général Guy Thibault, vice-chef d’état-major de la défense, le sénateur Joseph Day et le général (retraité) John De Chastelain, ancien chef d’état-major de la défense et diplomate, tous anciens élèves-officiers du CMR, ont assisté à la cérémonie.

Le Mur d’honneur a été offert au Collège en 2009 par la promotion de 1963. Sa structure de calcaire s’élève à une hauteur de six pieds huit pouces et décrit une courbe douce qui rappelle une vague sur une distance de 132 pieds. On peut y lire le nom des 24 personnes qui y ont été intronisées à ce jour.

Date de modification