Galerie de photos - Affaires publiques

Course d'Obstacles

KINGSTON, Ont. (27/09/13)

  • L'élève-officier Sullivan, du 9e Escadron, Warrior Flight L'élève-officier Sullivan, du 9e Escadron, Warrior Flight, reste près du sol dans le cadre de l'éprouvant Parcours du combattant qui conclut le Programme d'orientation des élèves-officiers de première année (POPA), au Collège militaire royal du Canada, à Kingston, en Ontario. Photo par Andrew Lahodynskyj
  • Les élève-officiers Semple, Newlands, et Nelson. Les élèves-officiers Semple, Newlands et Nelson font des demis-redressements assis sous une poutre au Collège militaire royal. Pour réussir à soulever la lourde poutre, ils doivent absolument faire l'exercice en équipe. Le Parcours du combattant est conçu pour éprouver le travail d'équipe, la forme physique, l'endurance et la détermination des participants. Photo par Andrew Lahodynskyj
  • Les élèves-officiers  Evelynne Gauvin, Etienne Pouliot et Alexander Castagna. Ces élèves-officiers de première année du 3e Escadron, Grizzly Flight, ont les yeux bandés et doivent travailler en équipe pour faire parvenir de lourds jerricans en haut d'une côte escarpée. Pour cet exercice, la communication est essentielle. Il s'agit là d'un des nombreux obstacles que les élèves-officiers doivent surmonter dans le cadre de leur Parcours du combattant de première année au Collège militaire royal du Canada. Tout en bas, yeux bandés - élève-officier Evelyne Gauvin. En bas, sans bandeau - élève-officier Étienne Pouliot. En haut, yeux bandés - élève-officier Alexander Castagna. Photo par Andrew Lahodynskyj
  • Élève-officier Corriveau, du 7e Escadron, Tango Flight. Des élèves-officiers se dépêchent d'aller relever le défi suivant dans le cadre du Parcours du combattant qui conclut le Programme d'orientation des élèves-officiers de première année (POPA) au Collège militaire royal. Tous les élèves-officiers de première année suivent cet entraînement rigoureux lorsqu'ils deviennent membres de l'Escadre des élèves-officiers. Élève-officier Corriveau, du 7e Escadron, Tango Flight. Photo par Andrew Lahodynskyj
  • Les élèves-officiers  Bolduc, Diotte, Patrick Jireada, et Edgar Gonzalez. Un élève-officier de première année fait un bond pour attraper les jambes de son coéquipier, qu'il utilise comme une corde vivante pour se hisser de l'autre côté de l'obstacle qu'on a baptisé " le Mur ". Chaque équipe doit réussir à passer de l'autre côté du mur de 12 pieds dans le temps imparti. Les élèves-officiers de cette photo sont membres du 5e Escadron, Papa Flight. En haut à gauche : élève-officier Bolduc, en haut à droite : élève-officier Diotte, suspendu : élève-officier Patrick Jireada, en train de sauter : élève-officier Edgar Gonzalez. Photo par Andrew Lahodynskyj
  • Élèves-officiers Pindi et Webb. Un élève-officier de première année réussit à hisser son coéquipier en haut du mur et à le faire passer de l'autre côté. Cet obstacle est conçu pour obliger tous les membres d'une équipe à travailler ensemble. Il s'agit d'un des nombreux obstacles échafaudés pour inciter les élèves-officiers à repousser leurs limites mentales et physiques. Dans cette photo du 1er Escadron, Alpha Flight, on peut voir les élèves-officiers Pindi et Webb. Photo par Andrew Lahodynskyj
  • Élèves-officiers Castagner, Lee, et Paquet. Des élèves-officiers reprennent leur souffle entre deux obstacles dans le cadre du Parcours du combattant qui conclut le Programme d'orientation des élèves-officiers de première année (POPA), au Collège militaire royal du Canada. La réussite de ce parcours marque la fin de leur instruction du POPA et le début de leur première année universitaire au CMR. Élèves-officiers (de gauche à droite) Castagner, Lee et Paquet, du 7e Escadron, Tango Flight. Photo par Andrew Lahodynskyj
  • Élèves-officiers  Muxart-Hung, Lee, et Gonzalez. Des élèves-officiers transportent leur coéquipière en terrain boueux dans le cadre du Parcours du combattant qui conclut le Programme d'orientation des élèves-officiers de première année (POPA). Dans cette partie du parcours, on doit simuler l'évacuation vers un lieu sûr d'un coéquipier blessé sur le champ de bataille. Élèves-officiers (de gauche à droite) Muxart-Hung, Lee et Gonzalez, du 5e Escadron, Papa Flight. Photo par Andrew Lahodynskyj
  • L'élève-officier  Todd Silk L'élève-officier de première année Todd Silk, du 12e Escadron, Hunter Flight, exécute un rampement du léopard en transportant un sac de sable sous un filet de camouflage, au Collège militaire royal de Kingston, en Ontario. Les diverses tâches du Parcours du combattant sont conçues pour simuler un champ de bataille. Photo par Andrew Lahodynskyj
Date de modification