L’équipe du CMR du Canada se classe aux premiers rangs des participants de la Conférence de simulation de l’OTAN 2016

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Les participants de l’équipe du Collège militaire royal du Canada posent avec leurs prix à la clôture de la Conférence de simulation de l’OTAN organisée par l’Université Howard, à Washington. Au total, il y avait 167 participants de Belgique, du Royaume-Uni, du Canada et des États-Unis. 

L’Université Howard, le Collège Converse, l’Université d’État de Kent et le Centre Lemnitzer d’études sur l’OTAN et l’Union européenne, en collaboration avec les ambassades d’États membres de l’OTAN à Washington, parrainent une simulation annuelle de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord. Cette année, sept élèves-officiers du CMR du Canada [l’Élof Milo Beattie (26958), l’Élof Scott Blair (27132), l’Élof Danielle Fielding (27476), l’Élof Travis Fryxell (27294), l’Élof John Jacob (26583), l’Élof Daniel McCall (27087) et l’Élof Tristan Thomson (27443)] ont pris part à la 31e Conférence internationale annuelle de simulation de l’OTAN, qui a rassemblé, du 11 au 14 février 2016, des étudiants de 27 différentes universités d’Europe, du Canada et des États-Unis. La simulation est une occasion pour les participants d’en apprendre plus sur les capacités et les contraintes qui entrent en ligne de compte dans les politiques des pays de l’OTAN en matière de défense collective.

Normalement, chaque délégation universitaire se voit assigner au hasard un État membre, qu’elle doit représenter durant la simulation. La délégation du CMR du Canada a été choisie pour représenter son propre pays cette année : c’était donc une occasion unique pour ses membres d’en apprendre plus sur les politiques canadiennes dans un contexte différent de la salle de classe. Les élèves-officiers se sont rendus à l’ambassade du Canada à Washington, où on leur a expliqué en détail diverses positions de principe canadiennes. Ils ont pu appliquer ensuite les connaissances ainsi acquises à la simulation de l’OTAN.

Tout au long de la conférence, les élèves-officiers du CMR du Canada ont travaillé en étroite collaboration, même s’ils siégeaient à des comités distincts, s’aidant les uns les autres dans la mesure du possible. C’est ce travail d’équipe qui a scellé le triomphe de la délégation du CMR du Canada et lui a permis de remporter le prix de la meilleure délégation, de même que bien d’autres cités plus bas. L’Association des affaires internationales du CMR du Canada aimerait remercier tous les donateurs qui ont contribué au financement de l’activité, car bien plus qu’un voyage, celle-ci représentait une occasion exceptionnelle d’apprentissage et d’exercice du leadership.

Prix individuels remportés :

Élof John Jacob (Conseil de l’Atlantique Nord) :
Prix du leadership de comité et prix du meilleur délégué
Élof Daniel McCall (Comité des partenariats et de la sécurité coopérative) :
Prix du meilleur délégué
Élof Scott Blair (Comité militaire) :
Prix du leadership de comité et prix du meilleur délégué
Élof Tristan Thomson (Groupe des plans nucléaires) :
Prix du leadership de comité et délégué exceptionnel
Date de modification