Déclaration du chef d’état-major de la Défense sur le Collège militaire royal du Canada

Chers étudiants et membres du personnel du Collège militaire royal du Canada, chers parents et amis,

Les élèves-officiers du Collège militaire royal du Canada (CMR) forment un groupe distingué de jeunes Canadiens et de Canadiennes qui se sont dévoués au service de notre pays. Je suis fier de leur engagement et, en tant que chef d’état-major de la Défense, je tiens à m’assurer que nous continuerons d’éduquer, développer et préparer des officiers qui excelleront dans notre monde en constante évolution. 

Vous savez sans doute que, le 30 aout 2016, j’ai ordonné la tenue d’une visite d’aide d’état-major spéciale, ou VAEM spéciale, au CMR. Mon but était d’évaluer et de comprendre en profondeur la situation du Collège. Une équipe de leaders militaires chevronnés, formée de membres en service actif et retraités, a donc été dépêchée au CMR. L’équipe a rencontré environ 400 personnes, parmi lesquelles figuraient des professeurs, du personnel d’instruction et un quart du corps étudiant.

Le chef d’état-major de la Défense (CEMD), le Général Jonathan Vance, a rencontré le 29 mars 2017 le personnel et les étudiants du Collège militaire royal du Canada (CMR) pour annoncer une série de changements découlant des conclusions et des recommandations présentées dans un récent rapport sur le Collège. Photo: Cpl Mark Schombs, Canadian Forces Combat Camera IS10-2017-0004-007

J’ai reçu le rapport final de l’équipe VAEM spéciale, que je vous invite à lire ici. [Visite d’aide d’état-major spéciale – Rapport sur le climat, le milieu d’instruction, la culture et le programme de formation des officiers – Force régulière (PFOR) au Collège militaire royal du Canada – Kingston] Grâce à l’excellent travail de cette équipe, je comprends désormais clairement le milieu du Collège et ce qu’il faudra faire pour l’améliorer. Voici quelques-unes des principales conclusions du rapport :

  • Le CMR continue d’offrir aux élèves-officiers l’éducation, du développement et préparatifs dont ils ont besoin pour réussir comme officiers dans les Forces armées canadiennes.
  • Le milieu du collège est complexe et comporte un grand nombre d’attentes et de règles. Nous pouvons améliorer la façon dont le programme est soutenu, livré et doté en ressources.
  • Nous devons mieux gérer les horaires – Pour les élèves-officiers du CMR, la priorité est d’obtenir un diplôme; nous devons voir à leur fournir un milieu qui leur permet d’exceller tant sur le plan scolaire que sur le plan militaire.
  • Des services de soutien tels que les soins médicaux et dentaires sont offerts aux élèves-officiers, mais ils ne sont pas facilement accessibles sur le campus.
  • Nous devons améliorer les infrastructures du Collège, en particulier la bibliothèque. Les élèves-officiers ont besoin de plus d’espace pour étudier.

La vie au CMR est stimulante, mais exigeante et c’est ainsi qu’elle doit être. Les études supérieures et l’instruction militaire ne sont pas de tout repos, mais ce dur labeur est porteur de sens : il transforme en leaders les jeunes hommes et femmes qui s’y consacrent.

À la lumière des conclusions du rapport, j’entends apporter des améliorations considérables au CMR. Certains changements seront mis en œuvre sur-le-champ, tandis que d’autres prendront plus de temps. Voici quelques-unes des améliorations prévues :

  • Modifier le modèle de formation en leadership pour offrir une meilleure expérience globale axée sur un milieu d’apprentissage positif et sur l’atteinte des normes nécessaires pour graduer avec une commission au sein des Forces armées canadiennes.
  • Offrir de l’encadrement et du mentorat aux élèves-officiers de façon plus régulière et plus ciblée afin de les préparer à la carrière militaire.
  • Améliorer la coordination des horaires, notamment pour les études et l’instruction, et limiter le nombre d’activités externes auxquelles les élèves-officiers doivent participer.
  • Offrir de meilleurs services aux élèves-officiers sur le campus, notamment en ce qui a trait aux soins médicaux et dentaires, au soutien administratif et à l’alimentation.
  • Augmenter l’effectif du Collège pour fournir un meilleur soutien aux élèves-officiers en matière d’administration et d’instruction.
  • Investir là où il le faut dans les infrastructures afin d’offrir aux élèves-officiers des installations et des quartiers modernes et bien entretenus.

J’ai très à cœur la réussite de la mise en œuvre de ces recommandations et je me tiendrai au fait des progrès du CMR. C’est pour cette raison que je vous écris au sujet des changements à venir : vous devez les connaître et savoir que je m’engage à fournir le meilleur leadership et appui aux élèves-officiers du CMR qui font face aux défis qui les attendent en route vers la graduation et leur service comme officiers des Forces armées canadiennes.

Ils seront le visage du Canada de demain : tenons donc dès aujourd’hui nos engagements à leur égard.

Jonathan H. Vance
Général
Chef d’état-major de la Défense

Date de modification