Contre-amiral (retraité) Roger Girouard

Rear Admiral (Retired) Roger Girouard

Commissaire adjoint de la Région de l’Ouest de la Garde côtière canadienne 

Originaire de Montréal, le Cam (retraité) Roger Girouard commence sa carrière militaire à bord du NCSM Carlton, à Ottawa, en tant que matelot de 3e classe manœuvrier dans la Réserve navale en 1973, avant d’être transféré à la force permanente et de recevoir une commission d’officier de marine de surface. Il occupe divers postes haut placés, notamment celui de commandant des NCSM Chaleur, Miramichi et Iroquois, de commandant du Groupe d’opérations maritimes Quatre à Esquimalt, en Colombie‑Britannique, et de commandant de la Flotte canadienne du Pacifique.

Il participe à diverses opérations, notamment la Force navale permanente de l’Atlantique de l’OTAN et l’opération Friction du Canada pendant la guerre du Golfe de 1990-1991. Il est chef des opérations à Halifax lors d’une situation d’urgence nationale, dans le cadre de l’opération Persistence – l’élément des FC de l’opération de sauvetage et récupération du vol 111 de SwissAir au large de Peggys Cove en 1998 –, poste dans lequel il est responsable de la planification des efforts de l’élément des FC, il préside les réunions quotidiennes de coordination interorganisationnelles, et il assure la liaison entre les FC et les familles des victimes. Il dirige aussi le contingent canadien de la force interarmées de l’opération Toucan au Timor-Oriental et la Force opérationnelle navale multinationale 151 dans le cadre de l’opération Apollo dans le golfe Arabo-Persique et le golfe d’Oman en 2003.

Son dernier poste est celui de commandant de la Force opérationnelle interarmées (Pacifique) et des Forces maritimes du Pacifique à Victoria, où il est responsable de la disponibilité opérationnelle des Forces maritimes dans l’océan Pacifique, fait office de commandant de recherche et sauvetage pour la région et assume des responsabilités en matière de sécurité et d’urgences nationales en Colombie-Britannique, appuyant la planification des Jeux olympiques de Vancouver 2010 et les travaux d’urgence pour l’éventualité d’une inondation des basses-terres continentales de Colombie-Britannique au printemps de 2007.

Fort d’une grande expérience des opérations en haute mer, des missions interarmées et interorganisationnelles, de la gestion des catastrophes et de la sphère de la gestion des RH, il prend sa retraite des Forces canadiennes en septembre 2007. On vient ensuite le retrouver pour lui demander de mener enquête pour la Garde côtière canadienne sur le tragique naufrage de l’Acadien II, un navire phoquier immatriculé aux îles de la Madeleine. Il assume les fonctions de commissaire adjoint de la Région de l’Ouest de la Garde côtière canadienne en mai 2013.

Date de modification