À la conquête de nouveaux horizons nautiques

Par l’Élof Tristan Thomson, commodore du Club nautique du CMR

L’équipe de quillard du Collège militaire royal (CMR) du Canada a décroché une place au podium aux toutes premières régates mi-hivernales doublées d’un atelier de formation de la Canadian Intercollegiate Sailing Association (CICSA), qui ont eu lieu à St. Petersburg, en Floride, du 20 au 24 février 2017.

L’atelier a été donné par M. Andreas Josenhans, membre du temple de la renommée de voile et olympien canadien. Le quillard choisi pour l’occasion était le Flying Tiger de 7,5 mètres. Ce type de voilier est doté d’un élément important, son spinnaker asymétrique, qui nécessite un éventail de compétences différent du spinnaker symétrique des J/24 utilisés au CMR.

La formation sur cette classe d’embarcation est essentielle au perfectionnement et au succès de l’équipe, car c’est celle qui est employée à la Coupe du monde de voile étudiante et aux Jeux mondiaux du CISM, deux compétitions en vue desquelles l’équipe de voile se prépare assidûment.

L’équipe de cinq élèves-officiers qui représentait le CMR s’est jointe à celles de l’Université d’Ottawa, de l’Université Concordia, de l’Université Dalhousie et de l’établissement-hôte, l’Université de Floride du Sud.

Tout au long de l’atelier de deux jours, M. Josenhans a dirigé des discussions sur divers sujets comme la météorologie, les techniques de voile à haute vitesse en vent debout et en vent arrière, diverses procédures de départ, la manœuvre des spinnakers asymétriques, les principes physiques d’une navigation à voile optimale, et les tactiques de course de niveau avancé. Après chaque leçon, on mettait la théorie en pratique sur l’eau et la séance était filmée pour qu’on puisse la revoir au moment de la récapitulation : ensemble, l’instructeur et les étudiants examinaient la position des voiliers, l’ajustement des voiles en fonction des caractéristiques du vent et les éléments à améliorer dans chaque scénario sur les plans tactique et stratégique. Ces deux journées passées avec le moniteur de voile de renommée mondiale ont fait l’unanimité auprès des étudiants, qui les ont trouvées extrêmement utiles pour le développement de leurs compétences en voile de compétition.

Les trois derniers jours étaient l’occasion pour les équipes de mettre en pratique leurs nouvelles connaissances et de formuler des stratégies pour s’opposer les unes aux autres dans des conditions de compétition intense. Bien que la première journée ait commencé par une déception – on annonçait un orage –, les étudiants ont fait contre mauvaise fortune bon cœur, passant la matinée à étudier les procédures de voile par vents forts et les manœuvres d’urgence en plus de revoir les leçons des jours précédents, et l’après-midi à visiter quelques attractions touristiques de St. Petersburg.

Les conditions météorologiques du jeudi étaient en revanche idéales pour la voile, avec un ciel bleu, des vents de 8 à 12 nœuds et une température maximale de 25 °C. L’équipe du CMR a commencé la compétition avec une bonne avance, terminant la première course en deuxième place avec un très faible écart. Toujours la première à quitter le quai, objectif de toute équipe de compétition désireuse de mieux se préparer avant une course, elle est restée solide toute la journée, contre tous ses rivaux.

Dans l’ensemble, la semaine s’est avérée fructueuse pour un équipage qui n’avait jamais été réuni à bord de quillards à voilure asymétrique. L’équipe s’est améliorée toute la semaine, et au terme d’une participation à sept courses sur trois jours, elle s’est retrouvée en troisième place, soit le meilleur résultat obtenu par le CMR à une activité de la CISCA. La grande quantité de compétences et de connaissances acquises a aussi aidé l’équipe de quillard du CMR à se positionner pour des places en championnat à la prochaine saison, en plus d’accroître sa détermination à se qualifier pour les Jeux mondiaux du CISM.

L’équipe aimerait remercier les principaux acteurs qui ont appuyé cette activité financée par les élèves‑officiers : le Cplc Todd Ward, moniteur et instigateur de ce programme pilote; le Ltv Jennifer Fidler, gestionnaire d’équipe, qui s’est efforcée de réduire les coûts en lançant des initiatives de parrainage et en assurant la coordination de la logistique; et les Sports des PSP, pour leur soutien indéfectible.

Date de modification