Division des études permanentes programmes universitaires

Le baccalauréat ès arts et sciences militaires (avec spécialisation) et le baccalauréat ès arts et sciences militaires ne sont pas ouvert aux élèves officiers du PFOR.

Baccalauréat ès arts et sciences militaires (BAScM)

Le BAScM est un programme équivalent à un programme conventionnel de 30 crédits en termes de qualité et de quantité d'études. Le programme du BAScM est conçu de façon à ce qu'il puisse être obtenu sur une période étendue, en intégrant la formation militaire professionnelle et les études universitaires.

Le tronc commun de ce programme d'études comprend les 10 crédits suivants :

  • AAF268 : Introduction à la gestion des ressources de la défense
  • HIF208 : Histoire militaire du Canada : Une étude de la guerre et de l'histoire militaire, de 1867 à nos jours ou un autre cours d'histoire militaire
  • HIF275 : Guerre, technologie et société: une introduction
  • POF205 : Société et institutions canadiennes ou POF116 : Introduction aux relations internationals
  • PSF123 : Notions fondamentales de la psychologie humaine
  • PSF401 : Professionnalisme militaire et éthique (PSF402 : Éthique et leadership est acceptable comme alternative dans ce programme)
  • 2 crédits en français : 1 crédit en littérature, plus 1 crédit soit en littérature ou grammaire française
  • 2 crédits en sciences (chimie, informatique, mathématiques, ou physique)

Au moins 15 du minimum de 30 crédits requis doivent contenir de la matière ayant trait spécifiquement aux arts et sciences militaires, tels que définis par le Comité des études permanentes. De plus, un minimum de 10 cours crédités doivent être des cours du CMRC. Au moins 10 crédits doivent être de niveau senior (niveau 300 ou 400), et parmi ceux-ci au moins 5 doivent être des crédits du CMRC.

Dans le cadre du programme de baccalauréat ès arts et sciences militaires, un cours crédité avec contenu militaire est un cours dont la matière est directement reliée à un sujet militaire. Il existe diverses façons de considérer qu'un cours crédité possède un contenu militaire. Des crédits de cours à contenu militaire sont accordés dans les cas suivants :

  • l'étudiant a réussi un cours dont la matière était clairement de nature militaire (ex : CCF204 : Chimie militaire ou PSF312 : Psychologie militaire et combat)
  • l'étudiant a suivi un cours général, mais a axé ses recherches personnelles sur des sujets de nature militaire (ex : l'étudiant a suivi un cours portant sur la montée de l'Allemagne moderne et a choisi un sujet typiquement militaire pour son mémoire de recherche, comme « Les innovations allemandes en matière de défense sur le front, 1943-1944 ». Dans de tels cas, l'étudiant devrait fournir une preuve de la nature de ses recherches (c.-à-d. une copie des mémoires pertinents ou une lettre de l'enseignant) avant qu'on ne lui accorde des crédits pour un cours à contenu militaire
  • l'étudiant a la permission de suivre un cours académique que le Comité des études permanentes juge en rapport direct avec la carrière militaire du militaire en service (c.-à-d. l’autorisation est donnée par le président du programme). Enfin, le Comité des études permanentes peut aussi autoriser l'octroi de crédits pour des cours d'instruction militaire

Il convient de noter qu'il s'agit d'un diplôme terminal, dans la mesure où il n'a pas été conçu pour mener à la poursuite d`études aux cycles supérieures. Les étudiants intéressés à poursuivre des études universitaires au deuxième cycle devraient envisagés le programme du BAScM (avec spécialisation).

Références :

Baccalauréat ès arts et sciences militaires (avec spécialisation) (BAScM (avec spécialisation))

Même s'il est équivalent à un programme de baccalauréat spécialisé en termes de qualité et de quantité d'études, le programme du B.A.Sc.M. avec spécialisation en Études militaires est conçu de façon à ce qu'il puisse être obtenu sur une période étendue, en intégrant la formation militaire professionnelle et les études universitaires. Ce programme menant à l'obtention d'un diplôme spécialisé de premier cycle, comportant un minimum de 40 crédits universitaires, est conçu pour les étudiants inscrits au programme général du BAScM qui désirent poursuivre leurs études universitaires au deuxième cycle. L'obtention d'un baccalauréat spécialisé est généralement une condition importante pour l'admission à un programme d'études supérieures. Des crédits accordés peuvent compter comme cours optionnels.

Ceux qui sont intéressés à s'inscrire au programme du BAScM (avec spécialisation) doivent :

  • remplir le formulaire de Demande de changement de programme, une fois qu'ils ont obtenu au moins 20 crédits universitaires;
  • conserver une moyenne de B- ou plus dans leurs cours universitaires; et
  • faire parvenir le formulaire par télécopieur à la section d'Admission.

Le programme du BAScM (avec spécialisation) comporte le même tronc commun de 10 crédits que le programme général, plus un projet de recherche dirigé (MAS400) valant deux crédits, pour un total de 12 crédits obligatoires.

Au moins 20 crédits du minimum de 40 requis doivent contenir de la matière ayant trait spécifiquement aux arts et sciences militaires, tels que définis par le Comité des études permanentes. De plus, un minimum de 20 cours crédités doivent être des cours du CMRC. Au moins 20 crédits doivent être de niveau senior (niveau 300 ou 400), et parmi ceux-ci au moins 10 doivent être des crédits du CMRC. Afin d'obtenir un diplôme universitaire indiquant la spécialisation, il faut que l'étudiant ait obtenu au moins B à son projet de recherche dirigé (MAS400) et maintenir, au minimum, une moyenne d'au moins B dans ses cours de niveau 300 et 400 et au minimum une moyenne de B- dans ses cours de niveau 400.

Projet de recherche dirigé (MAS400)

Le projet de recherche dirigé (PRD) est une composante importante du baccalauréat ès arts et sciences militaires avec spécialisation, car il donne aux étudiants l'opportunité de démontrer leur capacité de soumettre à une analyse critique des aspects de leur expérience militaire. Les étudiants doivent remettre à la DÉP une proposition de projet de recherche. Un superviseur sera affecté à chaque projet accepté et les travaux seront exécutés sous sa direction. S'il y a lieu, le projet peut prendre la forme d'un projet technique ou de lectures dirigées débouchant sur la rédaction d'une dissertation approfondie. Les lectures dirigées permettent aux étudiants d'explorer des sujets auxquels ils sont particulièrement intéressés par l'exécution d'une série de travaux, en profitant des conseils d'un professeur d'université.

L'esquisse du projet de recherche (1 à 3 pages) doit cerner un domaine général d'intérêt (ex : la stratégie maritime canadienne du XXe siècle). On doit y retrouver les informations spécifiques suivantes :

  • pourquoi le sujet est d'intérêt militaire
  • pourquoi l'étudiant s'intéresse à ce sujet
  • l'objectif général du projet
  • quels sujets l'étudiant aimerait aborder
  • la documentation nécessaire à la recherche; son accessibilité (ex : documents classifiés)
  • toute ressource spéciale nécessaire à la réalisation du projet
  • une bibliographie préliminaire (environ 20 sources)
  • la suggestion d'un superviseur, si possible dans la région habitée par l'étudiant

Lors de la période d'évaluation, la DÉP, en consultation avec le directeur du département concerné, approuvera ou rejettera la proposition. Dans le cas d'une approbation, un superviseur sera assigné (ou la personne suggérée par l'étudiant sera assignée, si elle convient).

En consultation avec l'étudiant, le superviseur détermine l'objet précis de la recherche et dirige les travaux de l'étudiant en vue de la rédaction d'un mémoire de recherche d'envergure (au moins 50 pages) ou en vue de la rédaction de deux mémoires de recherche de moindre envergure (entre 20 et 25 pages). Les mémoires doivent présenter un contenu spécifiquement militaire, témoigner de vastes recherches individuelles et reposer sur une analyse critique. Tous les mémoires doivent être rédigés selon un modèle de dissertation jugé acceptable par le superviseur. On peut trouver des modèles dans Beaud, Michel, et Latouche, Daniel, L'Art de la thèse, Montréal, Boréal, 1988, Guide du rédacteur, Ottawa, Bureau de la traduction, Canada, 1996; Bernier, Benoît, Guide de présentation d'un travail de recherche, Montréal, Les Presses de l'Université du Québec; Shevenel, R.-H., Recherches et thèses, Ottawa, Éditions de l'Université d'Ottawa.

Tous les mémoires doivent être remis au superviseur selon un échéancier convenu entre le superviseur et l'étudiant. Les travaux seront soumis à un deuxième lecteur qui déterminera de concert avec le superviseur du PRD la note à accorder pour le MAS400. Une condition pour l'obtention du B.A.Sc.M. avec spécialisation est l'obtention d'une note d'au moins B, devant être considéré comme l'équivalent de 2 crédits, pour le MAS400.

Le PRD est tout à fait comparable aux mémoires qu'exigent certains programmes d'études de premier cycle spécialisé. Généralement, sa remise est exigée à la fin des deux trimestres consécutifs, soit 8 mois après le début de la recherche. Cependant, la plupart des PRD étant complétés à distance, ce qui entraîne certains délais, la date ultime de remise exigée est une période de douze mois à compter de la date à laquelle le projet de recherche a été accepté par la personne assignée à la supervision. Une prolongation au-delà de cette date ne peut être accordée que par le doyen de la Divison des études permanentes, et ce uniquement lorsque pour une raison de déploiment/engagement opérationnelle, médicale ou pour une circonstance exceptionnelle.

Date modified: